RGPD - La Cnil souligne le manque de préparation des collectivités territoriales

Samedi 25 novembre 2017

Territoires de France

Il ne reste plus que quelques mois aux collectivités territoriales pour se conformer au Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD). Devant le manque de réactivité de ces dernières, la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (Cnil) tient à leur faire part de ses préconisations pour une transition sans encombre.

Collectivités, devant le RGPD, il est temps de s’organiser !

Le 25 mai 2018, l’application du Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) sera obligatoire. Comme beaucoup d’autres structures, les collectivités territoriales devront s’y soumettre. Mais nombre d’entre elles ne semblent pas avoir saisi les importants changements concernant leurs futures obligations. Selon une enquête menée par la Gazette des communes, seulement 10 % des collectivités affirment s’être préparées pour leur mise en conformité.

Or, les collectivités territoriales génèrent un nombre impressionnant de données personnelles. Ces dernières utilisent maintenant les technologies numériques de manière récurrente (notamment les téléservices) et l’essor de l’e-administration fait d’elles l’une des cibles prioritaires du RGPD. Plus que jamais, il est temps que les collectivités territoriales se fassent violence !

La Cnil soucieuse de la préparation des collectivités

Il est capital que les collectivités atteignent leur mise en conformité dans les temps. Pour ce faire, il est nécessaire qu’elles adoptent les mesures techniques requises et actualisent leurs process organisationnels. En effet, en cas de contrôle, les collectivités territoriales devront prouver que leur niveau de protection aux données traitées est optimal. Rappelons également que dès mai 2018, la nomination d’un correspondant informatique et libertés (CIL) deviendra obligatoire. Ce délégué jouera un rôle majeur puisqu’il s’assurera de la mise en œuvre de la conformité au nouveau règlement.

Pour assurer la sécurité des données qu’elles gèrent quotidiennement, DESTRUDATA recommande aux responsables des collectivités territoriales de détruire tout support informatique inutilisé ou obsolète. Spécialiste de la protection d’informations, DESTRUDATA est à même de réaliser ce genre d’opérations. DESTRUDATA peut également détruire tous vos papiers confidentiels, et ce quel que soit leur support. Vous avez davantage de questions au sujet du RGPD et de nos services ? Si tel est le cas, n’hésitez pas à nous contacter.

Retour aux actualités