Ne faîtes plus le choix entre sécurité et recyclage, nous vous offrons les deux

Recyclage

L'huile biodégradable

Depuis début 2012 la société Destrudata a équipé l’ensemble de ses camions broyeurs d’une huile hydraulique haute performance 100% biodégradable et non toxique.

Les avantages sont multiples :

  • 100% biodégradable et non toxique en cas de déversement accidentel
  • D’une longévité inégalée et qui ne nécessite aucune vidange, cette huile est donc encore plus respectueuse de l’environnement

Cette action de la part de Destrudata souligne sa volonté de s’engager en faveur du respect de l’environnement et de correspondre aux critères et exigences fixés par la décision 2005/360/CE de la Commission Européenne du 26 avril 2005 établissant les critères écologiques et les exigences associés en matière d’évaluation et de vérification pour l’attribution du label écologique communautaire aux lubrifiants.

La biodégradabilité des huiles hydrauliques utilisées par Destrudata est donc ultime c’est-à-dire que l’huile est totalement dégradée en cas de déversement dans l’environnement.

  • Biodégradable selon la norme OECD 301 B
  • Non toxique, conformément aux tests OECD 201, 202, 203, 207 et 409

L’entreprise répond aussi aux exigences de certaines autres normes :

  • Norme ISO 4406 de 18/16/13 (Classe NAS 7) qui certifie un niveau de pollution très bas
  • Exigences ISO 15380 HEES et VDMA 24568 surpassées. Cette norme certifie une huile hydraulique haute performance, rapidement biodégradable et respectueuse de l’environnement
  • La norme ISO 14001 qui repose sur le principe d’amélioration continue de la performance environnementale par la maîtrise des impacts liés à l’activité de l’entreprise. Elle met les Lubrifiants Eco-Compatibles (ECLs) dans ses axes de progrès
Contactez un conseiller
Saisissez le numéro de téléphone où vous contacter

La CNIL cible les sociétés d’assurance

Dans un bilan publié sur son site web le 31 mars 2017, la CNIL exprime son désir de poursuivre la mise en œuvre de sa stratégie de contrôles. D’ici la fin de l’année, tout porte à croire que ce sont les sociétés d’assurance qui seront les premières visées.

Destruction documents dans le secteur médical

Regroupant un ensemble d’informations relatives à l’état de santé d’une personne, le dossier médical est considéré comme un document confidentiel. La durée de sa conservation repose sur un cadre légal, de même que sa suppression.