Ne faîtes plus le choix entre sécurité et recyclage, nous vous offrons les deux

Services

Destruction d'archives

La destruction d’archives est un service où nous intervenons à votre demande sur simple appel de votre part, et qui s'intègre dans un processus très sécurisé :

Après avoir défini avec un conseiller de Destrudata les volumes de documents à détruire, un rendez vous sera fixé, afin qu’un de nos camions broyeurs intervienne sur place.

Après avoir indiqué à notre agent de destruction les documents à détruire, il les placera dans des conteneurs spéciaux qui ne seront ouverts qu'à l'intérieur de l'unité mobile de destruction. Vos documents confidentiels seront alors détruits devant vos yeux.

Un certificat de destruction vous sera systématiquement remis à la suite de l’opération de destruction.

Aucune aide ne vous sera demandée par nos opérateurs ceci afin de vous soulager totalement (votre entreprise pourra gagner un temps précieux). Toutefois, un de vos représentants pourra assister à l'opération de destruction grâce à l’écran situé sur le côté du camion broyeur, vous assurant ainsi une totale sécurité.

Nos atouts

  • La destruction se déroule devant vos locaux avec un Camion broyeur
  • Nos Agents s'occupent de tout, ce procédé est totalement sécurisé, rapide et pratique
  • Vos documents ne quittent pas vos locaux sans être détruits, vous assistez à la destruction
  • Nous vous remettons un certificat de destruction mentionnant la quantité des documents détruits
  • Nous vous mettons en conformité avec la directive Européenne 95/46
  • Tous les documents détruits sont ensuite recyclés
Contactez un conseiller
Saisissez le numéro de téléphone où vous contacter

La CNIL cible les sociétés d’assurance

Dans un bilan publié sur son site web le 31 mars 2017, la CNIL exprime son désir de poursuivre la mise en œuvre de sa stratégie de contrôles. D’ici la fin de l’année, tout porte à croire que ce sont les sociétés d’assurance qui seront les premières visées.

Destruction documents dans le secteur médical

Regroupant un ensemble d’informations relatives à l’état de santé d’une personne, le dossier médical est considéré comme un document confidentiel. La durée de sa conservation repose sur un cadre légal, de même que sa suppression.