Votre secteur d’activité est-il l’un des plus touchés par les fuites d’informations ?

Jeudi 26 janvier 2017

Vol de dossiers archives
En 2015, IBM a constaté 53 millions d’évènements liés à la sécurité, 28 millions de moins qu’en 2014, soit une baisse de 35%. La mise en place de systèmes de sécurité ou d’applications par les services de sécurité d’IBM a permis de détecter ces différents évènements. De plus, les cyber-attaques ont chuté à 1.157 en 2015, contre 12.017 un an plus tôt. À travers cet article, nous vous informons sur les secteurs d’activité les plus exposés en fuites d’informations en 2015.
 

Les trois secteurs d’activités les plus touchés

Le secteur de la santé a été le plus attaqué en 2015, devant les industries et les services financiers. Depuis 2010, cinq des huit principales violations d’informations dans le secteur de la santé ont eu lieu au cours des six premiers mois de 2015. À savoir que les informations contenues dans les dossiers médicaux électroniques, telles que les adresses mails, les données bancaires, le numéro de sécurité social, sont utilisées par les hackeurs pour commettre des fraudes ou voler des identités médicales. Le secteur industriel, comprenant l’industrie automobile, électronique, textile ou pharmaceutique, est le 2ème secteur d’activité le plus touché. Avec 30% du total des attaques recensées, l’industrie automobile a été la plus touchée du secteur. Enfin, les services financiers sont passés de la 1ère place à la 3ème place des entreprises les plus touchées en 2015. 
Les agences gouvernementales et les industries du secteur du transport se situent respectivement à la 4ème et 5ème des secteurs d’activités les plus touchés en 2015.
 

Le coût des fuites d’informations pour les entreprises

Depuis sept ans, le coût moyen d’une violation de données pour une entreprise ne cesse d’augmenter et a atteint 3,4 millions d’euros en 2016. Un an auparavant, ce coût moyen s’élevait à 3,12 millions d’euros. En 2016, le coût par évènement était de 141 euros. Pour les entreprises du secteur financier et les industries, le coût par évènement était supérieur au coût moyen, atteignant 178 euros pour le secteur financier.
 

Destrudata, spécialiste de la destruction sécurisée de documents confidentiels

Pour la destruction d’archives, de documents ou de disques durs, Destrudata intervient directement sur le site de votre société avec ses camions-broyeurs, sécurisés jusqu’au niveau de sécurité P-4. Pour détruire un disque dur et du matériel informatique, faites confiance à notre expertise. Sachez qu’après chaque intervention, nous vous remettons un certificat de destruction. Initialement développée dans le grand Ouest et en région parisienne, Destrudata intervient désormais dans toute la France.
 

Retour aux actualités