Retrouvez DESTRUDATA dans le journal Ouest France daté du Mardi 5 Juin 2012

Vendredi 1 juin 2012

Les risques liés à l’espionnage industriel et au vol de données confidentielles sont en constante augmentation de nos jours. C’est pourquoi une journaliste du quotidien Ouest France a souhaité rencontrer Raphael Hautière, Directeur Général de Destrudata, afin de comprendre le processus de destruction de documents confidentiels sur place : camions broyeurs haute performance, acheminement des documents dans des conteneurs sécurisés, et destruction sur place devant le client. Le service est ultra sécurisé et rapide, voilà ce qui est apprécié par l’expert-comptable chez qui se déroule la destruction du jour, et ce qui fait que Destrudata compte plus de 1500 clients.

Retour aux actualités