Que faire si vous êtes victime d’une fuite ?

Mardi 7 mars 2017

fuite d’informations
Alors que les fuites d’informations sont généralement découvertes après les faits, moins d’un quart des entreprises a un plan de protection des données adapté à ses besoins. Selon une étude publiée par Skynet, 82,2% d’entre elles ont un début de réponse mais seulement la moitié des entreprises interrogées ont une réponse complète adaptée. Destrudata, spécialiste de la destruction d’archives et de documents confidentiels, vous donne quelques pistes pour réagir à la suite d’une fuite d’informations.
 

Informer un référent en cas de fuite d’informations

 
Le premier réflexe à avoir lors d’une fuite est d’isoler l’incident pour qu’il ne puisse pas s’étendre. Si le problème rencontré est en cours, la personne responsable de la sécurité doit envoyer un message d’information à toute l’entreprise afin d’indiquer la procédure à suivre, comme par exemple, ne pas ouvrir ou cliquer sur un mail. Sachez qu’il est indispensable de mettre en place un mail ou un numéro de téléphone pour que chaque salarié puisse rapporter un incident. 
 

Être transparent sur une faille informatique

 
Selon Romain Quinat, responsable marketing de Nomios, il est essentiel d’être le plus transparent possible sur une fuite de données. Certes, une fuite d’informations donne une mauvaise image de marque à une entreprise, cependant, cela sera encore plus négatif si elle est découverte et communiquée par un organisme extérieur. Ainsi, soyez honnête avec vos clients, tout en veillant aux mots utilisés. De plus, depuis avril 2016, la nouvelle directive européenne sur la protection des données oblige à effectuer une déclaration en cas de vol de données.
 

Destrudata, une entreprise spécialisée dans la destruction de documents

 
Pour détruire un disque dur et vos documents confidentiels, Destrudata utilise des camions-broyeurs certifiés jusqu’au niveau de sécurité P-4. Après chaque opération de destruction, l’agent missionné vous délivrera systématiquement un certificat de destruction.

Retour aux actualités