Octobre - Mois européen de la cybersécurité

Mercredi 15 novembre 2017

Protection informatique

ECSM, c’est de cette manière que nous appelons le mois d’octobre dans notre métier. En effet, l’ECSM (pour mois européen de la cybersécurité) est un événement européen majeur qui vise à sensibiliser les institutions publiques et privées au sujet des enjeux liés au numérique. Organisé par l’ENISA, l’agence européenne en charge de la sécurité des réseaux et de l’information, l’ECSM 2017 fut coordonné en France en collaboration avec l’ANSSI, l’agence nationale de la sécurité des systèmes d’information.

Quels sont les objectifs du mois européen de la cybersécurité ?

La campagne ECSM a pour principal objectif d’aborder les défis inhérents à la transition numérique, notamment en matière de sécurité. Notre entreprise spécialisée dans la destruction de papier et supports informatiques suit cet événement avec une importance particulière car il est porteur d’innovation. Le numérique, bien qu’en pleine croissance, fait naître certains risques pour l’État, les entreprises et les citoyens eux-mêmes. Le numérique est à utiliser avec précaution, comme en témoignent la réactualisation des failles, qui sont bien souvent exploitées à des fins malintentionnées.

Le mois dernier, partout en Europe, des activités de sensibilisation furent organisées afin de renseigner les collectivités, les entreprises et le grand public au sujet des enjeux liés à la sécurité du monde numérique (menaces, bonnes pratiques, formations etc.). Chaque année, le mois européen de la cybersécurité remplit son office, à savoir informer les professionnels, les particuliers et les étudiants par rapport aux nombreuses attaques informatiques qui prolifèrent par le biais d’internet, des attaques qui se veulent d’ailleurs toujours plus sophistiquées.

Augmenter drastiquement le niveau de sécurité sur notre continent

En 2017, la prise de conscience liée aux attaques cybernétiques est bien réelle. Pour preuve, cette année, DESTRUDATA a beaucoup été sollicité en matière de destruction de disque dur, preuve que les entreprises et institutions publiques s’inquiètent au sujet de la protection des informations qu’elles stockent. En mettant en lumière les conseils des experts de la sécurité du numérique, notre pays contribue à l’augmentation du niveau de cyber-protection au sein de l’UE.

Rappelons que l’ECSM 2017 a donné la parole à bien des acteurs prépondérants : ministres, responsables d’associations, représentants d’organisations professionnelles et bien plus.

Retour aux actualités