La destruction de documents pour lutter contre l'usurpation d'identité

Lundi 19 novembre 2012

La destruction des documents confidentiels est devenu un outils indispensable pour lutter contre l'usurpation d'identité. Il est rappelé l'importance de détruire tous les documents qui contiennent des informations à caractère personnel. L'usurpation d'identité est en passe de devenir la deuxième infraction en France devant les cambriolages avec 400 000 victimes d'usurapation d'identité au cours des dix dernières années. Les raisons de cette hausse, est à rechercher auprès du développement d'un marché noir de l'identité, avec des "packs identitaires" ou les identités ainsi volées sont revendues plusieurs fois avec de vrai-faux papiers. L'absence de destruction de documents systèmatique, et une prise de conscience tardive des politiques facilite ce marché. Un sondage a même montré que près d'un tiers des Français ne détruisaient pas les documents qui comportaient des informations à caractère personnel... Pourtant, la destruction d'archives "in situ" proposée par Destrudata est le moyen le plus sécurisé de parer aux risques de vol d'identité.

Pour en savoir plus consultez l'article paru dans le télégramme : ici

Retour aux actualités